Comment rédiger une présentation numérique

Rédiger un PowerPoint est devenue une compétence fondamentale pour les élèves de la “société numérique” dont nous faisons désormais partie. Elle permet de supporter l’exposé d’un sujet et de le rendre plus accessible au public qui écoute. La dimension visuelle simplifie la communication et favorise la mémorisation des contenus.


Principes propres à la présentation

De façon générale, mieux vaut bâtir sur une feuille de papier un schéma de ce que vous voulez créer. Une fois le plan du sujet à traiter élaboré, divisez ce sujet en plusieurs diapositives individuelles. Utilisez :

  • Une diapositive de titre principale où figure le sujet ainsi que la problématique;
  • Une diapositive d’introduction, qui énumère les points ou les thèmes principaux de votre présentation (Plan);
  • Autant de diapositives qu’il faut pour chaque point ou thème cité dans la diapositive d’introduction;
  • Une diapositive de conclusion qui contient la réponse à votre problématique;
  • Une diapositive pour les ressources documentaires consultées (bibliographie, webographie,…).

Principes propres à chaque diapositive

Votre présentation doit rester simple et facile à comprendre. Quelques règles clés et principes sont à garder en mémoire.

  1. Principe de la redondance

  • Ne mettez pas trop d’informations dans votre présentation. Allez à l’essentiel et expliquez d’une façon brève les idées;
  • Limitez-vous à cinq idées ou concepts différents au maximum par diapositive, trois étant préférable;
  • Limitez-vous à cinq ou six lignes de texte, avec un maximum de six ou sept mots par ligne.

2. Principe de la cohérence

  • N’insérez pas dans vos diapositives des éléments – mots, musique, animations – qui ne sont pas fonctionnels à la compréhension du contenu;
  • Servez-vous des couleurs de façon logique. Utilisez des arrière-plans discrets et cohérents pour les diapositives. Maintenez un contraste important entre la couleur d’arrière-plan et la couleur du texte;
  • Limitez le nombre de polices de caractères employées. Une même diapositive ne devrait comporter qu’un maximum de trois polices différentes, les variantes (gras, italiques) étant considérées comme nouvelles. Par ailleurs, une homogénéité des polices entre diapositives est également à privilégier;
  • Choisissez une taille de police appropriée (ex. 32 pour les titres, 28 pour les sous-titres, 24 pour le texte).
  • Vérifiez l’orthographe et la grammaire.

3. Principe de la contiguïté

  • Présentez en séquence des concepts similaires ou qui ont un lien logique.

4. Principe du multimédia

  • Profitez de l’opportunité d’utiliser en ensemble et de façon cohérente plusieurs codes et languages: utilisez des éléments visuels (images, organigrammes, graphiques) pour faire passer votre message. Ajoutez des illustrations significatives et créez des légendes claires pour vos graphiques et vos organigrammes. Ajutez, si vous voulez, des vidéos ou de la musique.

5. Principe de la modalité

  • Laissez jouer aux diapositives leur rôle de véhicule des éléments visuels et à la voix sa fonction de déclancheur de la dimension auditive de votre texte.

6. Principe de l’informel

  • Préférez un style informel, afin de favoriser l’engagement de la classe.

 

Source en ligne: http://www.ndj.edu.lb/grands/tpe/methodo_powerpoint

Téléchargez la version pdf de cet article

 

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...